Kiev, le champ de bataille